Rendez-vous-Banque

Comment changer de banque avec la loi Macron ?

Depuis le début du mois de février et grâce à la loi Marcon, le changement d’établissement bancaire devient un jeu d’enfants… (enfin pour les particuliers).

En effet, à compter du 6 février 2017, c’est votre future établissement bancaire qui devra réaliser toutes les démarches de changement de domiciliation bancaire à votre place et le tout gratuitement : c’est ce qu’on appelle le service d’aide à la mobilité bancaire.

 

Changer de banque grâce au service d’aide à la mobilité bancaire ?

 

Ce service est né de la loi Macron promulguée en août 2015. Comme évoqué au dessus, cette loi oblige votre nouvelle banque à réaliser pour vous les démarches relatives à un changement de domiciliation bancaire. Attention ce service ne concerne que les comptes de dépôt de particuliers, pour les autres produits le protocole reste inchangé (voir plus bas).

Le service d’aide à la mobilité bancaire de votre banque d’arrivée englobe la prise en charge du transfert de votre compte ainsi que continuité des prélèvements automatiques (type : impôts, électricité, téléphonie…) et des paiements en cours (chèques non débités, virement en cours) des 13 derniers mois.

Ce service n’est pas obligatoire, mais il faut avouer que cela vous fait gagner un temps précieux et permet d’éviter les possibles oublis, histoire de ne pas passer une soirée à la bougie 😉

Au total, le transfert de votre compte et la mise en place de vos prélèvements prendront 22 jours, à compter de l’ouverture de votre compte dans la banque d’arrivée et de la signature de l’accord de principe pour l’utilisation de ce service. Chaque étape et communication entre les deux banques (celle de départ et celle d’arrivée) sont encadrées par la loi en terme de durée pour vous protéger un maximum.

 

 

Pour mes produits d’épargne et de crédit, que dois-je faire ?

 

En France, il est interdit de posséder plusieurs livrets de même type (exemple : Livret A , livret jeune.. ). Il faudra donc demander la fermeture de ces produits dans votre banque de départ (ce service est gratuit) avant d’ouvrir à nouveau ces mêmes livrets dans votre nouvelle banque. À noter que le transfert d’un PEL ou CEL est un acte payant qui nécessite l’accord des deux banques.

En ce qui concerne vos crédits, vous avez le choix : le conserver, le rembourser par anticipation ou demander son rachat par votre nouvelle banque ou une autre ;).

Besoin d’un accompagnement ? IDEALTAUX est le spécialiste du financement de vos projets, n’hésitez plus et contactez-nous.

IDEALTAUX

Menu