Actualités sur le crédit

Où en est le Marché Immobilier ?

Un an après le premier confinement, le marché immobilier a été fortement secoué.  Pour autant, il a bien résisté. Le nombre de transactions flirte avec le million de ventes en 2020.

Pendant les mois de Mars et Avril 2020, la chute fut vertigineuse avec des promesses de ventes moribondes. « Les agences immobilières étaient fermés. Le marché, complétement à l’arrêt ». Dès le déconfinement, il est reparti avec un rattrapage « XXL », laissant augurer de nouveaux records. « Nous n’avons pas assisté à un tassement lors du second confinement. Les ménages les plus avancés dans leur projet, sont parvenus à concrétiser leur rêve immobilier sur la fin d’année ». La mise en place d’outils numériques et la collaboration des courtiers en prêt immobilier ont  permis  d’éviter un essoufflement. Les prix se sont stabiliser dans certaines agglomérations et ont même reculés en région Parisienne.  Certains territoires tirent leur épingle du jeu.  « La ruralité est depuis le dernier trimestre 2020, plébiscitée et ça continue en 2021 » constate un agent immobilier.

Autre curiosité, la demande commence à se rééquilibrer. « Avant la crise sanitaire, il y avait beaucoup plus d’acheteurs que de vendeurs. Aujourd’hui, la demande s’est réduite ». Le rapport de force s’est réajusté. Outre l’anxiété suscitée par le Covid-19 et hélas, un chômage qui pointe le bout  du nez, les banques ont effectué un tour de vis sur la distribution de leurs crédits. « Il  faut des projets aboutis et préparés ». 2020 a permis l’augmentation de l’épargne des ménages français, ce qui accroit considérablement leur capacité d’apport. Avec des taux toujours aussi bas,  l’activité se maintient  « On est loin des prévisions hypothétiques d’un retournement de marché ou d’un krach immobilier » commentait Hugo Maurel, PDG d’IDEALTAUX.

Menu